immuable


immuable

immuable [ imɥabl ] adj.
• 1327; de 1. in- et muable, d'apr. le lat. immutabilis
1Didact. Qui reste identique à soi-même; qui ne peut éprouver aucun changement. Dieu éternel et immuable. Croire en une vérité absolue et immuable.
2Cour. Qui ne change guère; qui dure longtemps. constant, durable, inaltérable, intemporel, invariable. Passion immuable. « Rien de plus immuable que la nullité » (Renan).
(Personnes) Immuable dans ses convictions. 1. ferme.
⊗ CONTR. Changeant, mouvant, variable.

immuable adjectif (de l'ancien français muable, sujet au changement) Qui, par nature, n'est pas sujet au changement et demeure identique à soi-même : Vérités immuables. Qui demeure inchangé, ne subit pas ou ne paraît pas subir de modification pendant un temps relativement long : Un ciel d'un bleu immuable. Qui ne varie pas dans ses opinions, ses sentiments, ses volontés : Être immuable dans ses certitudes.immuable (citations) adjectif (de l'ancien français muable, sujet au changement) Édouard Estaunié Dijon 1862-Paris 1942 Académie française, 1923 Les êtres ont la mobilité et l'éphémère durée des vagues ; seules, les choses qui leur ont servi de témoins sont comme la mer et demeurent immuables. Les Choses voient Grasset Anton Pavlovitch Tchekhov Taganrog 1860-Badenweiler, Allemagne, 1904 Dans tout l'univers ne reste immuable que l'esprit. La Mouette, I, Nina immuable (synonymes) adjectif (de l'ancien français muable, sujet au changement) Qui, par nature, n'est pas sujet au changement et demeure...
Synonymes :
- éternel
- impérissable
- inaltérable
- inchangé
Qui demeure inchangé, ne subit pas ou ne paraît pas...
Synonymes :
- figé
Contraires :
Qui ne varie pas dans ses opinions, ses sentiments, ses...
Synonymes :
- fidèle
- inébranlable
- stéréotypé

immuable
adj.
d1./d Qui n'est pas sujet à changement. La loi immuable de la pesanteur.
d2./d Fig. Ferme, constant. Volonté, conviction immuable.

⇒IMMUABLE, adj.
A. — Qui, par nature, demeure identique et ne peut éprouver de changement. Synon. éternel, impérissable, inaltérable, indestructible. Dieu seul est immuable. Les décrets immuables de la volonté de Dieu (Ac.). L'ordre immuable de l'univers physique (RUYER, Esq. philos. struct., 1930, p. 263). L'idée d'homme est éternelle, immuable, nécessaire (GILSON, Espr. philos. médiév., 1931, p. 196) :
1. ... on découvre la police et l'industrie surprenante des abeilles. (...) tout cela est prodigieux mais immuable. Voilà des milliers d'années qu'elles vivent sous des lois remarquables, mais voilà des milliers d'années que ces lois sont les mêmes.
MAETERL., Vie abeilles, 1901, p. 257.
Emploi subst. masc. C'est ça qui serait gai, d'avoir toujours en face de soi l'immuable! Emporté toi-même, à quelle saison de l'an t'en tiendrais-tu? Celle des boutons? Ou des fleurs? Ou des fruits?... À quel moment (et même de ta propre vie) oserais-tu dire : nous y sommes! Ne bougeons plus! (GIDE, Journal, 1940, p. 20).
[Parfois avec majuscule] Dieu. [Abraham] ne demandait rien moins à l'Immuable que le rapport de son fameux décret sur Sodome (DESMOULINS, Vx Cord., 1793-94, p. 270). Je m'épouvante quand Dieu remue. Lui, l'immuable, qu'Il se rassoie donc dans l'éternité! (SAINT-EXUP., Citad., 1944, p. 517).
B. — P. ext.
1. Qui peut demeurer inchangé et identique durant un temps assez long. Synon. constant, durable, figé, fixe, invariable. Elle voyait Emma avec son expression immuable et sévère (CHARDONNE, Épithal., 1921, p. 397). Cette nuit-là, en quelques heures, se trouva renversée l'échelle des valeurs que, depuis son enfance, il croyait immuable (MARTIN DU G., Thib., Belle sais., 1923, p. 830) :
2. ... cela devint dans leur vie un rite immuable que d'aller tous les jours après « souper », comme disait Mme Loiseau, chez les voisins.
TRIOLET, Prem. accroc, 1945, p. 223.
2. [En parlant d'une pers.] Qui demeure fidèle à soi-même. Synon. identique, inébranlable, ferme. Tout change. Nous mûrissons. Papa reste immuable. On dirait que petit à petit, il sublime son personnage au long des années. C'est sa façon de vieillir (DUHAMEL, Cécile, 1938, p. 215) :
3. Oui, je suis contente que tu sois resté le même. Si on t'avait déplacé, repeint, enfoncé sur le bord d'une autre route, je n'aurais plus rien de fixe pour m'orienter. Tu m'es indispensable : moi je change; toi, il est entendu que tu restes immuable et je mesure mes changements par rapport à toi.
SARTRE, Nausée, 1938, p. 182.
Prononc. et Orth. : [im(m)] ou [im(m)y-]. Att. ds Ac. dep. 1694. Étymol. et Hist. 1327 « qui reste identique à soi-même » (A. LEFRANC, Hist. de la ville de Noyon, Paris, 1887, p. 196). Composé, d'apr. le lat. immutabilis (v. immutable) sur l'adj. anc. m. fr. muable (ca 1100, Roland ds T.-L. — XVIe s. ds GDF.) à l'aide du préf. in-1. Fréq. abs. littér. : 914. Fréq. rel. littér. : XIXe s. : a) 1 430, b) 1 413; XXe s. : a) 1 201, b) 1 186.

immuable [i(m)mɥabl] adj.
ÉTYM. 1327; de im- (→ 1. In-), et l'anc. adj. muable, d'après le lat. immutabilis, de im- (→ 1. In-), et mutabilis, de mutare « changer ».
1 (1327). Didact. Qui reste identique à soi-même; qui ne peut éprouver aucun changement. Immutabilité. || Les idées platoniciennes sont éternelles et immuables. || Dans les religions monothéistes, Dieu est éternel et immuable (→ Gouffre, cit. 10). || Croire en une vérité absolue (cit. 15) et immuable (→ Grand, cit. 60). || Les règles du beau (cit. 99), de la morale, les lois de la science considérées comme immuables (→ Échelle, cit. 14; éternel, cit. 9; géométrie, cit. 1). || Les lois immuables de la nature.La succession immuable du jour et de la nuit (→ Écouler, cit. 15).
1 Ce sont, pour vrai, choses déterminéesPar l'immuable arrêt des destinées.
Clément Marot, Opuscules, V.
2 Adorez l'Être éternel, mon digne et sage ami; d'un souffle vous détruirez ces fantômes de raison qui n'ont qu'une vaine apparence, et fuient comme une ombre devant l'immuable vérité. Rien n'existe que par celui qui est (…)
Rousseau, Julie ou la Nouvelle Héloïse, Lettre XVIII.
3 Si tout languit et meurt, renaît et recommence
Toi seul es immuable et toi seul immortel !
Leconte de Lisle, Poèmes barbares, « Les deux glaives », II.
2 (Mil. XVIe). Cour. Qui ne change pas; qui continue, dure longtemps. Constant, continu, fixe, inaltérable, invariable (→ Changeable, cit.). || Ardeur, passion immuable. Durable (→ Attacher, cit. 13). || Pensée, idée immuable (→ Garer, cit. 7). || Volonté immuable. 1. Ferme. || Bonheur, félicité immuable (→ Altérer, cit. 4). || Un art hiératique (cit. 3) et immuable.Un sourire, un visage immuable. Figé, stéréotypé.Les mots ne sont immuables ni dans leur forme ni dans leur emploi (cit. 6).
4 Qu'il vive cependant, et jouisse du jour
Que lui conserve encor mon immuable amour.
Corneille, Médée, II, 1.
5 Ces images sont identiquement pareilles à celles qu'ont révérées les ancêtres. Immuables comme le dogme, elles se sont perpétuées de siècle en siècle; l'art n'a pas eu de prise sur elles, et les corriger, malgré leur barbarie et leur naïveté, lui eût paru un sacrilège.
Th. Gautier, Voyage en Russie, XIII, p. 160.
6 Aucune des formes sociales que l'homme imagine et établit n'est immuable.
Fustel de Coulanges, la Cité antique, p. 282.
7 Rien de plus immuable que la nullité, qui n'a jamais vécu de la vie de l'intelligence, ou l'esprit lourd, qui n'a jamais vu qu'une face des choses.
Renan, l'Avenir de la science, Œ. compl., t. III, p. 777.
(1553; personnes). Qui reste le même, sans changement. || Elle est immuable dans ses convictions. Constant, ferme.
8 (…) les révoltes de l'Angleterre et celles de l'Espagne et du Portugal faisaient admirer d'autant plus le calme dont jouissait la France; Straffort et Olivarès, renversés ou ébranlés, grandissaient l'immuable Richelieu.
A. de Vigny, Cinq-Mars, XIV.
9 (…) immuable dans le refus, même quand il se dérobe, il refuse à jamais le consentement.
André Suarès, Trois hommes, « Ibsen », p. 107.
10 (…) un seul être qui me semble incapable de changement. C'est ma mère. Immuable dans l'âme, car pour ce qui est du corps, elle vieillit beaucoup en ce moment.
G. Duhamel, Chronique des Pasquier, t. VIII, IV, p. 323.
CONTR. Altérable, changeant, convertible, divers, mouvant…
DÉR. Immuabilité, immuablement.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • immuable — Immuable, Immutabilis, Indeflexus. Immuable constance, et de laquelle on ne peut retirer aucun, Irreuocabilis constantia …   Thresor de la langue françoyse

  • immuable — Immuable. adj. de tout genre. Qui n est point sujet à changer. Les decrets immuables de la providence de Dieu. tout change dans la nature. il n y a que Dieu qui soit immuable …   Dictionnaire de l'Académie française

  • immuable — (i mmu a bl ) adj. 1°   Qui n éprouve aucun changement, en parlant de Dieu et des choses éternelles. •   Toujours immuable en elle même, elle [la sagesse de Dieu] renouvelle toutes choses, elle se répand parmi les nations dans les âmes saintes,… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • IMMUABLE — adj. des deux genres Qui n’est point sujet à changer, en parlant de Dieu et des choses éternelles. Dieu seul est immuable. Les décrets immuables de la volonté de Dieu. Il signifie aussi Qu’on suppose à l’abri du changement. Une volonté immuable.… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • IMMUABLE — adj. des deux genres Qui n est point sujet à changer. Dieu seul est immuable. Une immuable volonté. Les décrets immuables de la volonté de Dieu …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)

  • immuable — ● adj. ►GESTFICH * Caractérise un fichier qui ne peut pas être modifié une fois qu il a été créé, mais seulement lu. * En programmation par objets, variable affectée une fois et une seule (qu on ne peut pas plus modifier ensuite que le fichier ci …   Dictionnaire d'informatique francophone

  • Immuable et changeante. De la IVe à la Ve République — Immuable et changeante Immuable et changeante. De la IVe siècle à la Ve siècle République Auteur Raymond Aron Genre Livre Pays d origine …   Wikipédia en Français

  • Immuable et changeante — Immuable et changeante. De la IVe siècle à la Ve siècle République Auteur Raymond Aron Genre Livre Pays d origine  Fr …   Wikipédia en Français

  • Objet immuable — Un objet immuable, en programmation orientée objet et fonctionnelle, est un objet dont l état ne peut pas être modifié après sa création. Ce concept est à contraster avec celui d objet variable. Sommaire 1 Généralités 2 Dans les langages de… …   Wikipédia en Français

  • Liberté immuable — Guerre d Afghanistan (2001) Pour les articles homonymes, voir Guerre d Afghanistan. Guerre d Afghanistan (2001 ) Forces américaines et britanniques, province d He …   Wikipédia en Français


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.